48 ans de carrière ! Record à battre, et ce n’est pas fini….

Le 2 mars prochain, Gilles Bassigny, Directeur des Moyens généraux fêtera ses 48 ans de carrière au sein de la Ville de Troyes. A l’heure où nous vivons dans un monde ou la stabilité devient difficile, nous ne pouvions pas passer à côté de ce parcours qui déplace tout en haut le curseur de la fidélité professionnelle.

Tout a commencé le lundi 2 mars 1970, un petit jeune de 16 ans 1/2 ouvre les portes de l’Hôtel de ville pour rejoindre en tant qu’agent de bureau auxiliaire, le service du personnel placé sous la direction de Jean-Claude Herbin. Il prendra à son tour la direction de ce service en 1978, sous les ordres de Monsieur Cacciaguerra, Secrétaire Général et Claude Martin Secrétaire Général adjoint.

« A cette époque les bureaux étaient situés au 3ème étage de l’aile Briand. La Ville de Troyes comptait déjà 1 000 agents. J’attachai une grande importance à connaitre physiquement et nominativement chacun d’entre eux».

En 1991, il prendra la Direction des sports  jusqu’en 2003. Il travaillera notamment avec Robert Jacques, (ancien footballeur professionnel au Troyes Aube Football) et les frères Patrice et Thierry Blanchot. Ils obtiendront pour la première année, le titre de la « Ville la plus sportive de France » et accueilleront l’arrivée du Tour de France  en Juillet 2000.

Enfin, en 2003, son autorité qui fait de lui un homme de confiance, l’amènera à reprendre la gestion d’une nouvelle direction appelée « Administration Générale devenue Moyens généraux ».

Les générations se sont succédées

Pendant que les Maires (H. Terré, R. Galley et F. Baroin) et les Directeurs Généraux (M. David, M. Vatus, M. Cacciaguerra, M. Mary, C. Bournery, M. Chappuis, A. Benedetti et Y. Minck) se succèdent…. Gilles continue de franchir chaque matin les grilles de l’Hôtel de ville pour exercer sa mission avec rigueur et détermination. « Ce qui me fait repenser aux nombres d’années derrière moi, c’est lorsque je suis amené à souhaiter une bonne retraite à des agents que j’avais recrutéDurant toutes ses années, j’ai toujours été guidé par l’envie de bien faire. J’avoue que certains matins, il m’arrive de laisser mon sourire dans ma poche, mais j’ai  toujours pris plaisir à venir travailler avec des collaborateurs dont j’apprécie la qualité du travail.»

Robert Jacques – Collaborateur Service des Sports de 1991 à 2002

« Il nous faut compter en périodes lunaires ou solaires pour mesurer ce si long parcours, magnifique…, merveilleux …, exemplaire …!!! Quel bonheur pour soi, que de rencontrer un tel personnage le jour de son arrivée dans les services !….. » 

Thierry Blanchot – Service des Sports

 « J’ai d’abord connu Gilles en tant que président du club de foot des Municipaux en 1985. Lorsque je suis arrivé aux sports, il en était le Directeur. J’ai travaillé 5 ans avec lui de 1997 à 2003. L’avantage de travailler avec lui : les consignes sont toujours simples, claires et concises, on ne peut pas tergiverser. Au fil des années, Gilles est passé de collègue à ami, c’est un homme qui lorsqu’il accorde sa confiance à quelqu’un c’est pour toujours. Pour nous, c’est un dinosaure mais sous sa carapace, c’est un homme sensible et fidèle en amitié. »

Patrice Blanchot – Service des Sports

« Je connais Gilles Bassigny depuis 1984, date de mon arrivée à la mairie. Je l’ai connu en premier lieu en tant que Directeur des Ressources Humaines à mon recrutement. Par la suite, j’ai intégré le club de foot des Municipaux alors composé uniquement par des pompiers, des agents municipaux… Gilles a toujours géré le club comme il gère sa vie professionnelle avec une grande rigueur. Je me souviens qu’en 2002, lorsque le club a gagné la Coupe de l’Aube, Gilles ne pouvait être présent car c’était la fête du personnel à Menois. Il nous a demandé expressément de venir avec la coupe le soir même à Menois pour la lui présenter. Je souhaite partager avec lui encore longtemps beaucoup de moments personnels, sportifs et professionnels. »

Henri Vasseur (retraité Ville de Troyes – Service commerce)

« Gilles est un ami d’enfance. C’est lui, alors que nous étions encore cadets, qui m’avait poussé à prendre une licence de foot au T.O.S. C’est encore lui qui m’avait conseillé de passer le concours d’entrée à la mairie de Troyes, à l’époque où on entrait sur concours, et alors que je me dirigeais vers une autre administration. C’est ainsi que nous avons continué à nous côtoyer pendant près de 45 ans aussi bien à la mairie qu’aux Municipaux. »

 

Récompense des mains de M. le Maire pour honorer les 40 ans de présidence au sein de l’Association des Municipaux

 

 

 

 

1 commentaire sur “48 ans de carrière ! Record à battre, et ce n’est pas fini….”

Laisser un commentaire